ÉDITORIAL : Un signal ET? Pourquoi l’AQU?

Un signal ET?

Radio astronomie
Contrairement à ce que beaucoup d’âmes croient, la recherche pour trouver un jour une civilisation extraterrestre est plus vivante que jamais. En décembre dernier, un groupe d’astronomes australiens implanté dans la ville de Sydney aurait détecté un signal de source inconnu à ce jour. Ce groupe de chercheurs appelé OSETI (Optical Search for ET Intelligence) tente de détecter et d’analyser tout signal optique capté aux confins de l’espace. Cet autre joueur sur l’échiquier de la recherche d’une intelligence extraterrestre peut devenir un complément important pour prouver hors de tout doute l’existence d’un voisin cosmique.

D’après Seth Shostak, l’un des bonzes de l’institut Seti, nos supposés visiteurs intergalactiques qui auraient l’habilité pour nous rendre visite devraient nécessairement faire usage d’un outil de communication très avancé comme la transmission par ondes radio. Néanmoins le docteur Ragbir Bathal qui dirige le projet OZ du groupe OSETI au Western Sydney University amène un point de vue différent sur le sujet lors d’une entrevue au journal The Australian . Selon Bathal , pour une civilisation extraterrestre avancée les ondes radio seraient une technologie désuète voir même obsolète. S’il y a une civilisation avancée quelque part dans l’espace, ils enverront sûrement un signal par pulsation ou flash laser. C’est à suivre.

Que recherchent vraiment les gens à l’AQU ?

Je me suis déjà demandé comme plusieurs d’ailleurs : quel est le but d’une association comme l’AQU ? Au début, le groupe était destiné à créer un réseau d’investigateurs de terrain pour recueillir et colliger de l’information à la source sur les cas de notifications d’ovni. En cours de route, constatant, le manque d’intérêt et de rigueur de nos membres à faire l’effort nécessaire pour mener à bien cette mission, nous avons changé les mandats de l’association. Avec la poussée fulgurante du nouveau média qu’est l’Internet, beaucoup de gens qui n’ont jamais goûté de près ou de loin à la recherche de terrain, se sont improvisés enquêteurs sur les ovnis. Il faut avoir été sur le terrain pour comprendre vraiment ce que cette mission colossale représente. Chaque jour, j’espère quand même que la recherche active sur le phénomène ovni reviendra à l’avant plan dans les objectifs du groupe. Pour l’instant, il y a quand même des gens qui font des choses extraordinaires. J’aimerais féliciter le travail original qu’effectue Peter Cheasley ainsi que Guy Jasmin. Même si l’on n’est pas toujours au même diapason quant à l’interprétation des données, il n’en reste pas moins qu’ils sont très actifs dans leur domaine (Radioastronomie et Astronomie) et qu’ils nous présentent toujours quelque chose de nouveau à chaque rencontre. Étant un néophyte dans ces deux domaines, je dois admettre que j’ai appris beaucoup d’eux. Il est vrai que nous avons tous des obligations professionnelles et familiales à remplir. Néanmoins, je me demandais pourquoi et comment le phénomène ovni pouvaient intéresser des gens qui ne semblent pas vouloir s’impliquer au niveau de la recherche.

About Riccardo Melfi

Vice-Président Senior et Directeur des opérations. Bachelier universitaire (majeur en étude anglaise et mineur en étude allemande). Anciennement sur le comité d’enquête de SOS OVNI QUÉBEC et de l’Organisation de Compilation et d’Information sur les Phénomènes Étranges (OCIPE), il est le cofondateur à l’origine de Énigma, la revue de l’actualité insolite. Il fait de la recherche active depuis 1990. Il est l’auteur de plusieurs articles sur les phénomènes inexpliqués. Il a fait quelques apparitions télé et radio ces dernières années. Il se définit comme un "mystériologue". --Enquêteur pour le Mufon Québec (une filiale du Mutual Ufo network implanté aux USA) 1992-1993­. --Enquêteur pour l'Organisation de compilation d'information sur les phénomènes étranges (OCIPE) 1993-1997. --Enquêteur pour SOS ovni-Québec , une filiale de SOS OVNI-FRANCE 1993-1997. --Co-Fondateur à l'origine du magazine Énigma la revue de l'actualité insolite 1996. Média et télévision --Chroniqueur et recherchiste pour l'émission Énigme au canal communautaire de vidéotron 1997. --Coanimateur et concepteur de l'émission Ovni présenté à la télévison communautaire de Saint- Hiacinthe 2002. --Entrevue de 30 min. sur le sujet des ovnis à l'émission Denis Lévesque (LCN et TVA) le 28 octobre 2008. --Brève entrevue aux Franc-tireurs (téléquébec) interview par Richard Martineau sur le phénomène des ovnis. 2009. --Entrevue à l'émission Le temps d'un week end au canal évasion en Automne 2011. --Contribuer à la recherche pour l'émission Forces Obscure produit par Planète Bleu et présenté canal Z. --Contribuer à la recherche (traduction des échanges épistolaires en allemand, espagnol et Italien) pour l'émission A la recherche des Reliques Saintes produit par planête bleu et présenté au Canal Évasion. - Entrevue radiophonique à l'émission l'Ovnishow diffusée le 29 février 2012 à la Radio Shawinigan. Co-fondateur de l'Association Québécoise d'Ufologie (AQU) 1998

One thought on “ÉDITORIAL : Un signal ET? Pourquoi l’AQU?

  1. 2013/12/10 at 11:33

    This is а topic which is near to my heart… Cheers!
    Exactly where are youг contаct details though?

Laisser un commentaire