[Vidéo] Rencontre rapprochée avec d’étranges visiteurs à Limoilou en 2012

Le témoin décrit à l’enquêteur Gilles Milot sa rencontre pour le moins inhabituelle avec 3 étranges visiteurs à la peau grisâtre. L’événement serait survenu un matin de janvier 2012 dans l’arrondissement de Limoilou à Québec. Bien qu’elle soit le seul témoin direct des événements, rien ne semble indiquer un canular. Le témoin ne recherche ni célébrité ni publicité et démontre une volonté sincère à comprendre ce qui s’est produit.

Lire la fiche du témoin : http://ovni-expert.com/2015/02/28/3-humanoides-caches-chez-moi/

About Gilles Milot

Président de l'A.Q.U. et théoricien de l'ufologie, il pratique et s’intéresse à l’étude du phénomène ovni depuis près de trente ans. Gestionnaire de projets de profession pour une importante firme d’ingénieurs conseils du Canada, Gilles se passionne plus particulièrement pour la théorie des astronautes de l’antiquité.

8 thoughts on “[Vidéo] Rencontre rapprochée avec d’étranges visiteurs à Limoilou en 2012

  1. Mr. T
    2015/03/22 at 4:50

    Bonjour,

    J’aimerais savoir quelles sont les étapes suivantes après l’obtention d’un témoignage
    comme celui-ci?

    Merci et bon dimanche.

  2. Gilles Milot
    2015/03/23 at 11:18

    La prochaine étape peut consister avec l’accord du témoin, à avoir une régression hypnotique pour décrire plus en détail l’observation. Le témoin a été avisé de l’assistance de notre directeur régional de Québec. Nous sommes également en train de comparer ce cas avec un autre cas pour trouver des similitudes. Et à ce jour les similitudes sont concluantes.
    Il y a de plus un intérêt marqué par nous du fait que la montée de colère du témoin pourrait avoir fait fuir les entités. Cela a aussi été rapporté par d’autres victimes de cas semblables.

    Merci de votre intérêt.

  3. Riccardo Melfi
    2015/03/24 at 12:52

    Le témoignage reste une première étape. Ensuite la rigueur s’impose. La régression hypnotique sera utilisé pour tenter d’aller chercher des informations s’il y a une épisode de temps manquant dans l’expérience du témoin. Il faut aussi dresser un profile du témoin pour comprendre son épisode vécu. Le témoin est le premier narrateur de son histoire et même si le traumatisme de l’aventure est réel, l’interprétation peut en différer.

  4. 2015/03/24 at 7:46

    Très belle entrevue cher Gilles, ça fait du bien de voir que tu t’as plus de temps à consacrer à ta passion qu’est l’ufologie. Au plaisir!

  5. Gilles Milot
    2015/03/25 at 2:21

    Merci Marc,
    je suis semi-retraité et cela me donne effectivement plus de temps pour ma passion. J’ai passé très proche d’aller à ta dernière conférence la semaine dernière. Je me reprendrai.

    Gilles

  6. Mr. T
    2015/03/25 at 7:15

    Merci de vos réponses messieurs, c’est bien intéressant.

    Bonne continuation!

  7. Dominic
    2015/05/08 at 7:58

    est-ce que vous êtes sur que ce n’est pas un canular? Est-ce quelle etait droguée? Elle rit souvent durant l’entrevue.

  8. Roland grondin
    2017/02/21 at 2:37

    Le rire est très bon pour détendre et certain develope cette technique inconsiamant pour se calmé et arrivé à relativisé les évènements mais aussi je pence que la dame est simplement consciente de l’extraordinaire de se qu’elle raconte et dans ce cat c’est très frequand chez bien des personnes la nervosité provoque se que l’ont appel « un rire nerveux ». Mais aussi si vous remarqué les endroits où elle rie c’est la plupart du temps lorsqu’elle raconte un évènements qui pourrait porté à rire exemple elle parle à plusieurs reprise de la peau à l’apparence grase des « ET » cela peut être drôle pour certaine personne de dire que les extraterrestres sont gras ! Ou quand sont chat tourne au tour d’elle qui ne peut plus bouger !
    Situation cocasse pour certain ! A retenir – « un rire nerveux ».

Laisser un commentaire