Trop de chercheurs en ufologie meurts dans des circonstances mystérieuse!

 

(strange Mysteries and Unexplained stuff; Traduit par Annie Thériault, enquêteur AQU)

J’ai décidé de faire une traduction de cet article pour vous le présenter  car je trouvais ce sujet très important à mes yeux. Un constat sur lequel je me posais plusieurs questions et ce… depuis mes débuts en ufologie.

 

 

Source: http://coolinterestingstuff.com/too-many-ufo-researchers-die-under-mysterious-circumstances

De nombreux chercheurs d’ovnis  ayant travaillé sur le phénomène dans les années 1970 et 1980 seraient décédés dans des circonstances mystérieuses  et voir même suspectes. Cette conclusion fut avancée par l’astronome amateur et ancien conseiller au gouvernement américain Timothy Good.  Il a fait cette déclaration lors d’une conférence internationale  sur la recherche d’intelligence extraterrestre à Amsterdam.

Cette déclaration est aussi vraie pour les ufologues  que pour les chercheurs qui  ont  essayé de trouver une vie extraterrestre; y compris  même   certains spécialistes professionnels œuvrant dans le domaine  de l’astrophysique. Donc, cette conclusion vient d’une étude sur le  sujet qui a  duré près de 30 ans.

 

Le célèbre astronome américain Morris K. Jessup , dont les ouvrages sur la vie extraterrestre  sont devenus des best-sellers,  s’est suicidé.  Il a mis fin à ses jours en utilisant le tuyau d’échappement de sa voiture à l’intérieur de l’habitacle, il a verrouillé ses portes et a mis le contact. Le professeur James Edward McDonald, qui a servi pendant de nombreuses années à la tête du Institute of Atmospheric Physics of the Earth et a étudié les objets aéronautiques non-identifiés, s’est pour sa part logé une balle dans la tête.

Edward J. Ruppelt, qui dirigeait un projet sur l’étude des objets volants non identifiés aux États-Unis, est décédé d’une crise cardiovasculaire à l’âge de 37 ans. Le 5 Novembre 2001, Milton William  Cooper,  célèbre chercheur et spécialiste des conspirations sur les ovnis qui a accusé à maintes reprises le gouvernement américain de cacher la vérité sur le sujet, était abattu  par la police à son domicile de Yeager en Arizona.  Cooper, qui souffrait du trouble délirant,   avait acheté plusieurs armes  pour créer des unités pour lutter contre un gouvernement secret qu’il disait diriger par des Extraterrestres.

Avant l’incident, la police avait déclaré que Cooper avait menacé des résidents inoffensifs, croyant, apparemment, qu’ils le poursuivaient sous ​​les instructions des autorités. La police avait encerclé le ranch où il habitait. Il déclarait que quiconque oserait franchir le seuil de sa propriété privée serait tué, mais la police l’a ignoré.  En conséquence, un policier a été grièvement blessé, et l’autre a dû abattre le chercheur par légitime défense.

Il y a aussi la   » Sheldon list  » du célèbre écrivain américain Sidney Sheldon, auteur du roman “The End of the World », qui a attiré l’attention sur une série de morts mystérieuses au sein de spécialistes britanniques travaillant au développement d’armes spatiales.

En Octobre 1986, le professeur Arshad Sharif s’est tué en attachant l’extrémité d’une corde à un arbre et fit une boucle à l’autre extrémité pour y insérer sa tête. Ensuite, il   démarra sa voiture à toute vitesse. Quelques jours plus tard, un autre professeur londonien, Vimal Dazibay, a sauté tête première du haut du pont de Bristol. Tous les deux  travaillaient au développement d’armes électroniques pour un programme du gouvernement britannique, similaire au projet américain « Star Wars ».

En Janvier 1987, un autre scientifique, Avtar Singh-Guide, disparaissait  et fut  déclaré mort.  En Février 1987, Peter Pippel a été écrasé sous le poids de  sa voiture dans son garage.  En Mars 1987,  David Sands  s’est suicidé en lançant sa voiture contre  un bâtiment.       En Avril 1987, quatre développeurs de programmes spatiaux sont morts : Mark Wiesner s’est pendu,  Stuart Gooding a été victime d’un assassinat, David Greenhalgh est tombé d’un pont  et Shani Warren est mort noyé.  En mai de la même année, Michael Baker a été tué dans un accident de voiture.

En une période de temps relativement courte,  25 personnes qui ont travaillé dans le domaine de l’espace sont mortes pour des raisons diverses.  Sidney Sheldon, qui découvrit ce phénomène tragique, croyait sérieusement que tout cela avait un lien avec les extraterrestres.

Pour  Timothy Good, ces décès n’étaient pas accidentels, mais plutôt, l’œuvre des services spéciaux qui auraient éliminé ces experts parce qu’ils en savaient trop.

Dans les années 1970 et 1980 aux États-Unis, il y avait des programmes secrets de recherche sur les OVNIS tels que  Le projet  Aquarius ,  Area 51 ,  Majestic 12 , et  le GEIPAN.  Bien que les données officielles montrent que la plupart de ces projets sont aujourd’hui  inactifs, de nombreux théoriciens de la conspiration en doutent.  Aujourd’hui,  beaucoup d’histoires à  sensation  apparaissent dans les médias dont le but est de convaincre le public que le gouvernement américain  cache la vérité sur un  contact humain avec les alienigènes.

Peut-être qu’il n’y a aucuns liens à faire avec les alienigènes, mais plutôt avec des secrets militaires ou des faits falsifiés.  Néanmoins, l’intrigue reste et  l’idée d’avoir des contacts avec d’autres civilisations continue de faire peur  tout en demeurant tout de même excitant.

Source: Pravada.RU

Tiré de l’article: http://coolinterestingstuff.com/too-many-ufo-researchers-die-under-mysterious-circumstances

 

Conclusion

Je crois que nous devons savoir qu’il y a corrélation entre les incidents soit mortels ou encore menaçant qu’ont vécut plusieurs enquêteurs et chercheurs dans le domaine de l’ufologie et des disciplines connexes.

(Annie Thériault)

On n’a qu’à penser à John E. Mack qui est un psychiatre américain, écrivain et professeur à la Harvard Medical School. Il a reçu le Prix Pulitzer pour sa  biographie sur Lawrence d’Arabie et fit autorité en matière d’étude sur le  phénomène des enlèvements par les extraterrestres et leurs effets sur le psychisme.  Mack est décédé écraser par un chauffard ivre le 27 septembre 2004 à la sortie d’un restaurant de Londres  dans le district de Barnet. (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/John_E._Mack).

 

 

 

 

John E. Mack

(Source photo : http://www.paradigmresearchgroup.org/Awards/Mack_John.htm)


Faits tiré du site web :  Ovnis: L’armée démasquée

Fin juillet 1947, après avoir enquêté sur l’affaire de Maury Island, dont on ne sait dans quelle mesure il s’agissait d’une observation réelle d’ovni ou d’un coup monté, le lieutenant Frank Brown et le capitaine William Davidson du service de renseignement de l’USAF périrent au retour de leur mission, à la suite de la chute de leur avion dont le moteur gauche avait pris feu. Cet avion, un B-25, était pourtant réputé pour sa sécurité et l’on soupçonna un sabotage. Kenneth Arnold (dont l’observation du 24 juin 1947 est, rappelons-le, à l’origine du terme  » soucoupe volante « ) rentrant de cette même enquête à bord de son avion personnel dû quant à lui atterrir en catastrophe lorsque son moteur cala brusquement. Il venait de faire le plein et s’aperçut après coup que la valve d’admission du carburant avait été fermée à cette occasion. Pour ce qui le concerne, il s’agissait bien selon lui d’un sabotage [LDLN N° 357 p. 14-21 et N° 358 p. 18-23, article de Jean Sider].

 

 

 

 7437_566527400066899_1573555112_n

Kenneth Arnold

(Source photo: http://www.ufoevidence.org/cases/case511.htm)

 

-Lorsqu’il devint rédacteur en chef de la Flying Saucer Review, Waveney Girvan transforma celle-ci en une revue sérieuse qui cessa dès lors de ridiculiser le phénomène OVNI et de promouvoir les histoires les plus absurdes telles que les affabulations de George Adamski, objectif pour lequel elle avait pourtant été créée. Homme secret et prudent, Girvan ne se confiait à personne et ne laissait aucun dossier au siège du journal. Il mourut prématurément en quelques jours d’un cancer galopant le 22 octobre 1964 et  » tous les dossiers qu’il avait chez lui disparurent  » [AMGL69].

-James McDonald (fig. 4-a), doyen de l’Institut de physique atmosphérique de l’Université de l’Arizona, professeur de météorologie et ufologue reconnu, se suicida en 1971 après avoir échoué une première fois. A partir de 1966, il s’était fixé pour but d’intéresser la communauté scientifique au phénomène OVNI et il y déployait une énergie considérable. Parallèlement, il luttait déjà pour la préservation de la couche d’ozone et militait en outre contre la guerre du Vietnam. Il avait mis au jour certaines manœuvres de désinformation de l’armée américaine au sujet des ovnis et certains textes à caractère diffamatoire tentèrent de ternir sa mémoire. Il fut semble-t-il poussé au suicide par des accusations déshonorantes, ironisant sur le fait qu’il s’intéressait aux ovnis [LDLN N° 344 p. 34-35].

-Le docteur René Hardy, fondateur en 1963 du GEPA (Groupement d’Étude des Phénomènes Aériens et Aérospatiaux insolites), mourut  » suicidé paraît-il  » d’une balle dans la tête en juin 1972, soit  » une semaine après avoir déclaré : « J’ai découvert le défaut de la cuirasse des ovnis, c’est fantastique… j’en parlerai la semaine prochaine chez moi ». Pour lui, il n’y eut pas de semaine prochaine ! « . On aurait pourtant souhaité entendre les révélations du Dr Hardy [Témoignage de R.D. rapporté par Jean Sider dans JS94 p. 204

-James et Coral Lorenzen, fondateurs de l’APRO (Aerial Phenomena Research Organization), moururent respectivement d’un cancer en 1986 et d’un problème respiratoire en 1988, à un âge proche de 65 ans. Ils avaient fait paraître en 1978 dans le bulletin de leur organisation l’extraordinaire histoire du  » ranch hanté  » du Colorado que nous avons analysée en prologue à cet ouvrage [JS94 p. 175 et 177]

-Scott Rogo, auteur de  » The haunted Universe « ,  » UFO abductions  » et coauteur avec Ann Druffel de  » The Tujunga Canyon contacts  » mourut assassiné (poignardé) à son domicile de Northbridge, près de Los Angeles, autour du 15 août 1990, à l’âge de 40 ans [LDLN N° 310 p. 39].

– » Le remarquable travail d’enquête de Karla Turner [fut] prématurément arrêté par son décès, le 9 janvier 1996, à l’âge de 49 ans. « . Elle enquêtait sur des enlèvements extraterrestres dans lesquels des militaires où des membres des services secrets étaient clairement impliqués [GB97 p. 230-237]. Elle fut terrassée par une forme particulièrement virulente de cancer du sein immédiatement après qu’elle ait elle-même vécu une RR4 (enlèvement extraterrestre).

Et finalement : -Le colonel Bolivar Uyrange, retraité de l’armée de l’air brésilienne, fut retrouvé  » suicidé  » à son domicile en 1997 après avoir confirmé en juillet que son équipe avait photographié et filmé des ovnis de la vague meurtrière de Corales, à la fin des années 70. Il était apparu à la télévision et préparait une tournée de conférences dans le pays [RN98 p. 82]. NB : l’existence réelle du colonel Uyrange a été mise en doute.

(Source : http://www.ovnis-armee.org/4_morts_suspectes_ufologie.htm).

Il ne faut pas non plus oublier les déclarations de John F. Kennedy sur les ovnis;

Il aurait demandé des documents à  la CIA 10 jours avant son assassinat de nouveaux documents déclassifiés ont généré le soupçon que le président John F Kennedy a été assassiné pour garder le secret sur l’existence des ovnis et des extraterrestres.

John F. Kennedy aurait demandé au directeur de la CIA l’accès à des documents hautement confidentiels au sujet d’OVNIS par le biais d’une lettre manuscrite.  Quelques jours avant son voyage à Dallas, JFK aurait rencontré le Président Eisenhower, impliqué dans l’incident de Roswell. Dans une autre lettre, il demande au directeur de la NASA d’établir un projet de coopération spatiale avec l’Union Soviétique.

 

 

 

cbcbx

JohnF. Kennedy

(Source:http://area51blog.wordpress.com/2011/05/08/kennedy-et-les-ovnis/)

 

Certaines morts sont peut-être d’origines naturelles ou tout simplement accidentelles, mais il n’en demeure pas moins que beaucoup de cas resteront à jamais sans explications rationnelles et sèmeront toujours le doute dans nos pensées.

Annie Thériault, enquêteur AQU



About Annie Thériault

Enquêteuse-ufologue pour l'AQU, Annie Thériault est la directrice régionale responsable pour la région de l'Abitibi-Témiscamingue. Elle mène ses recherches dans le domaine du paranormal et des ovnis depuis 1982.

12 thoughts on “Trop de chercheurs en ufologie meurts dans des circonstances mystérieuse!

  1. cj
    2014/03/05 at 9:14

    selon moi il est inutile de s autodétruire en faisant croire qu il y a arrangement de la part des extras-terrestres de nous faire disparâitre moi je miserais le contraire de ce fait , s est à nous d évoluer et d arrêter de détruire si informantion il y a existence des témoins de la présence d ovnit d humanoide extras-terrestre, de les faire disparâitre , mais il sera mieux plutôt d acquérir les faits de leurs présences , car tôt ou tard ,ils feront leurs présences et ont va avoir l air d une évolution non évolutive, et pourtant nous avons des qualiters de gens connaissants qui pourraient leurs êtres utiles dans leurs systèmes solaires. car eux aussi recherche une vériter en leurs besoins.

    1. 2014/11/22 at 3:04

      Jimmy guieu aussi.

  2. Julie
    2014/03/25 at 9:02

    Je m’intéresse à l’ufologie depuis…très longtemps mais ce n’est que récemment que j’ai lu à propos de ces décès douteux de témoins ou d’ufologues, à mon avis (opinion très personnelle), je suis certaine que beaucoup de ces décès ne sont pas des « cover-up » mais je crois que certains le sont, non pas parce qu’ils en savaient trop sur les visiteurs mais ils en savaient peut-être trop sur les opérations militaires secrètes (développement d’armes entre autre), ce qui aurait mis la sécurité nationale en péril. Parce que comme cj a dit, un jour ou l’autre les visiteurs se manifesteront (quand l’espèce humaine sera prête) et ils le savaient très bien. Donc je crois vraiment que si meurtres se sont commis, ce n’était pas à cause du phénomène extra-terrestre.

    Je suis d’accord qu’il faut protéger ce qui se passe au niveau militaire pour une question de sécurité mais ils auraient quand même pu acheter leur silence, il n’était pas nécessaire de les exécuter!

    J’aimerais également profiter de l’occasion pour vous lever mon chapeau, vous semblez être une belle organisation sérieuse et quand je serai prête, j’aimerais bien partager mes expériences.

  3. 2014/06/05 at 9:42

    Je suis dans le domaine des (O.V.N.I.)DEPUIS 1949..J`ai eu une rencontre personnel face à face à l`été 1984 ..J`ai vu des choses dans le ciel(comme on dit)Première en 1949…Je suis né le 29 aout 1939…Je crois à 100% comme Jacques Vallée à l`exception q

    1. 2014/06/05 at 10:04

      Que je suis chrétien catholique …Je vous conseille de lire en entier Catherine Emmerich…aussi Marie d`Agreda Et plein d`autres semblable…I also read and speak English..J`en ai lu et vu beaucoup depuis toutes ces années Mais pas Maria Valtorta qui est bourré d`erreurs…J`ai aussi été aéro engines thecnician… Je peux vous affirmer par expérience que ma foi m`a donné la force nécessaire lors de ma rencontre en 84 avec cet entité…Je n`ai même pas eu peur..je me sentais d`égal force vis à vis cet être…Quoiqu`il m`ai paralysé…Il m`a parlé par la pensée (par l`esprit) et sans aucune hésitation je lui ai parlé de la même façon…Il y a plus que cela à cette histoire que j`ai vécu…Ils ne peuvent rien contre un vrai croyant catholique …Je l`ai bloqué avec mon chapelet….Le chapelet qui me vient de mon père n`est pas pour moi un fétiche…Il est aussi une arme contre ces êtres…Je n`ai pas eu de missing time…

  4. r. gallard
    2014/08/31 at 3:05

    J’ai vu plusieurs « ovni » il y a une quarentaine d’annees ou ce qui y ressemblerait.
    Maintenant a la retraite, j’aimerais enqueter sur les ovni, si il vous manque du personnel, pensez a moi.

  5. 2014/11/22 at 3:03

    Louche tout ça merci pour cet article!

  6. Jayne
    2015/03/02 at 9:58

    De ces morts suspectes, il y en a beaucoup depuis les années 80. D’ailleurs, la série de fiction X-Files en faisait souvent mention. Je crois que certains de ces décès sont seulement le fruit du hasard, mais dans d’autres cas des questions se posent.

    Pour ce qui est de Jimmy Guieu, j’ai lu qu’il était mort d’un cancer généralisé causé par une barre de radium déposé délibérément dans sous son bureau de travail. Ce même bureau ou il filmait ses émissions.

    Ici, je ne sais si c’est de la fiction ou la réalité car il ne faut pas oublié que Jimmy Gueiu était, avant d’être un bon chercheur sur les ovnis, un auteur de science-fiction. Je crains malheureusement que lui et son entourage se soit empêtré dans la paranoïa et le conspirationnisme. C’est qui arrive trop souvent lorsqu’on se mets à fouiller passionnément et sans discernement dans les mailles de la société (ça peut arriver autant aux chercheurs de fantômes, de bigfoot ou d’ovnis) .

    Toutefois, pour avoir vu un bon nombre de ces émissions je suis persuadée qu’il a mis le doigt sur quelque chose de très sensible aux yeux de certaines personnes hautes placées dans la hiérarchie gouvernemental française. Je ne parle pas conspiration mais parfois il vaut mieux taire certaine information pour ne pas voir la population devenir hystérique…

    Bref, depuis des années nous semblons être entouré de corruption et conspiration à diverses échelles. Peut-être que ces morts étranges ne sont qu’une partie de l’iceberg.

  7. hc
    2015/03/03 at 2:08

    Lucia Guieu, la veuve de Jimmy Guieu, a démenti cette histoire de barre d’uranium qui ne serait qu’une pure invention.

    Pour l’avoir vu en conférence, j’ai surtout constaté que c’était un grand paranoïaque. A l’entendre, il y avait même des extraterrestres dans la salle ! 😉 (Nous nous sommes tous regardés et malheur à celui qui avait les dents de travers ou des lunettes trop épaisses).

    Dès qu’on traque la vérité (dans n’importe quel domaine), on prend des risques.

    1. Frederick
      2015/08/01 at 11:55

      Je suis d’accord,il ne faut pas devenir paranoïaque,mais accepter la vérité!!! On attend quoi maintenant!!! Nous le savons qu’ils sont là,d’accord….C’est pas simple,mais nous devons faire quelque chose….MAINTENANT!!! On nous cache la vérité depuis assez(trop) longtemps!!!! Nous ne sommes pas prêt,qu’ils disent!!! Si ils le sont nous le sommes aussi!!!! Enfin moi je le suis!!! Arrêtons de nous cacher la tête comme une autruche avant qu’il ne sois trop tard!!

  8. Ludwig
    2015/09/08 at 1:18

    Le GEIPAN n’est nullement un « programme américain » mais le service qui, en France, traite les observations de rentrées atmosphériques.

Laisser un commentaire