Histoire de l’ufologie française de Thibaut Canuti

Histoire de l'ufologie française« En redonnant la parole aux ufologues, écrit l’historien français Thibaut Canuti, quels que soient leurs postulats, nous espérons avoir apporté un contrepoids objectif à la cohorte autorisée et bien pensante de ceux qui ignorent l’essentiel de la question et en mésestiment totalement l’importance. » Précisant du même souffle que « … ce livre aura atteint son but s’il permet modestement de prendre la mesure des enquêtes, débats et hypothèses qui furent émis par les ufologues. »

Dans Histoire de l’ufologie française : le temps des soucoupistes, l’historien aborde dans ce premier tome, le travail des différents acteurs de l’ufologie française en couvrant grosso modo la période allant des années 50 aux années 80. Suivant un découpage essentiellement thématique, Canuti nous livre par exemple :

  • le travail des premiers chercheurs privés;
  • la mise en place du GEPA;
  • les diverses théories des anciens astronautes;
  • le travail fondamental de Jacques Vallée;
  • l’analyse critique du travail des nouveaux ufologues (dit sceptiques adeptes de l’hypothèse psychosociologique).

Notre historien n’hésite pas à se manifester derrière le récit qu’il nous livre en insistant sur le fait qu’« [i]l existe bien un phénomène, irréductible à toute hypothèse « normative », qui demeure et continue de se manifester malgré les éclipses. » Ou encore précise-t-il plus loin en évoquant Jacques Vallée « … plus que de nuancer sa démonstration scientifique […] il s’agissait surtout de défendre l’agnosticisme en ufologie. Lorsque Vallée prétend être un des seuls ufologues à ne pas savoir ce que sont les ovnis, nous rejoignons définitivement cette posture. »

Plutôt que d’adopter le confortable discours universitaire de ceux qui « savent » que les ovnis n’existent pas, il tente (et parvient selon moi) à remettre de l’avant cette posture intellectuelle qui consiste à analyser ce phénomène avec l’étonnement du chercheur curieux, mais sans sombrer dans l’a priori. La sensibilité historique de Canuti le porte à se méfier des discours « convaincus » en signalant que « … le combat rationaliste est une croisade, à l’image de l’ufologie militante des années 60 et 70. Les « sceptiques » partagent finalement avec les ufologues « croyants » une même foi, la certitude de savoir ce que sont les ovnis, ce qui explique sans doute des travers communs, dont le terrorisme intellectuel et l’occultation des faits venant à l’encontre de leurs théories … ».

À mon avis, ce livre nuancé et bien au fait des thèses et théories des principaux artisans de l’ufologie française doit faire partie des principaux ouvrages de référence que tout ufologue curieux et méticuleux doit posséder . On reprochera l’absence d’un index et d’un tableau chronologique des événements, mais ce n’est que pour mieux insister sur la qualité de l’ensemble de l’œuvre.

Canuti, Thibaut. Histoire de l’ufologie française : 1. Le temps des soucoupistes. Agnières: Temps présent, 2011. ISBN : 978-2351851043

About La Direction AQU

Gilles Milot : Président ; Riccardo Melfi : Vice-Président Senior et Responsable du contenu WeB ; Pierre Caron, Ps, C.ht. : Vice-Président Senior et Spécialiste des Enlèvements

Laisser un commentaire