Ciel du mois: novembre 2018

Le ciel de mi-novembre à décembre 2018

  • Certains chercheurs pensent que l’astéroide Oumuamua pourrait être une sonde envoyée par une civilisation extra-terrestre car la probabilité du passage d’un tel objet serait trop faible en tenant compte de la densité de la matière interstellaire estimée (suite à la page 3)

  • Mise à la retraite du télescope spatial Kepler, faute de carburant.

  • La Voie Lactée serait entrée en collision avec une autre galaxie il y a 10 milliards d’années, donnant le halo galactique actuel.

  • Le système solaire serait traversé par une tempête de poussières interstellaires. On pourrait peut-être détecter la mystérieuse matière noire.

  • Nouvelle lune les 7 novembre et 7 décembre, pleine lune les 23 novembre et 22 décembre.

  • Solstice d’hiver le 21 décembre, jour le plus court de l’année.

  • Vénus  est l’étoile du matin maintenant visible vers l’est avant le lever du Soleil. En novembre, sa magnitude passera à -4.9 et diminuera un peu à -4.6 en décembre. Elévation maximale de 30 degrés au dessus de l’horizon

  • Jupiter : Invisible présentement. Conjonction le 26 novembre. Se lèvera ensuite 1 heure avant le Soleil avec une magnitude de -1.7 vers le 12 décembre. Proximité de Mercure (-0.5) le 21 décembre.

  • Mars visible vers le sud. Magnitude de -0,1 en novembre qui diminue à +0.5 en décembre. Basse sur l’horizon. Proximité de la Lune les 15 et 16 novembre et le 14 décembre. Se couche vers minuit (HNE) en novembre et vers 23h30 en décembre.

  • Saturne a une magnitude de 0.5 en novembre. Elle se couche de 3 heures à 2 heures après le coucher du soleil au fil des jours du mois de novembre. Visible au sud-ouest. Comme elle descend graduellement sur l’horizon au fil des jours (8 à 9 degrés au dessus de l’horizon à la fin de la première semaine de décembre) , elle se perdra dans la luminosité du coucher du Soleil vers la mi-décembre. Proximité de la Lune les 10 et 11 novembre et les 8 et 9 décembre.

  • Léonides le 17 novembre et Géminides les 13 et 14 décembre.

  • L’astéroïde Juno sera au plus près de la Terre en novembre mais avec une magnitude très faible de +7.5. Diamètre moyen 233 km.

  • Migration d’oiseaux tire vers la fin.

Nouvelles hypothèses sur Oumuamua

Selon Shmuel Bialy et Abraham Loeb du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics , l’astéroïde Oumuamua pourrait être une sonde extraterrestre à cause de l’accélération non prévue par les lois de la mécanique classique. Ils émettent l’hypothèse que l’objet serait très léger et pourvu d’une voile recevant une poussée du vent solaire (technologie que l’on prévoit utiliser si jamais on décide nous-mêmes d’envoyer une sonde interstellaire). Par contre, une réévaluation des observations semble indiquer qu’un dégazage s’est produit à sa surface, causant l’accélération. Il ne faut pas oublier qu’Oumuamua est passé entre l’orbite de Mercure et le Soleil, donc a été soumis à de hautes températures.

Une autre anomalie relevée est la très faible chance qu’un tel objet ait traversé le système solaire intérieur. Mais, on ne connaît pas la densité exacte de la matière interstellaire.

La meilleure photo d’Oumuamua. La forme en cigare a été déduite par les changements d’intensité lumineuse. Observatoire Gemini. On voit la couleur rougeâtre semblable à celle des objets de la ceinture de Kuiper.

Lieu où l’accélération de vitesse s’est produite. L’augmentation de vitesse a dépassé celle causée par l’effet de fronde (slingshot effect).

Représentation d’artiste du dégazage. Les matières volatiles s’évaporent à cause de la chaleur du Soleil, causant un effet de poussée.

About Riccardo Melfi

Vice-Président Senior et Directeur des opérations. Bachelier universitaire (majeur en étude anglaise et mineur en étude allemande). Anciennement sur le comité d’enquête de SOS OVNI QUÉBEC et de l’Organisation de Compilation et d’Information sur les Phénomènes Étranges (OCIPE), il est le cofondateur à l’origine de Énigma, la revue de l’actualité insolite. Il fait de la recherche active depuis 1990. Il est l’auteur de plusieurs articles sur les phénomènes inexpliqués. Il a fait quelques apparitions télé et radio ces dernières années. Il se définit comme un "mystériologue". --Enquêteur pour le Mufon Québec (une filiale du Mutual Ufo network implanté aux USA) 1992-1993­. --Enquêteur pour l'Organisation de compilation d'information sur les phénomènes étranges (OCIPE) 1993-1997. --Enquêteur pour SOS ovni-Québec , une filiale de SOS OVNI-FRANCE 1993-1997. --Co-Fondateur à l'origine du magazine Énigma la revue de l'actualité insolite 1996. Média et télévision --Chroniqueur et recherchiste pour l'émission Énigme au canal communautaire de vidéotron 1997. --Coanimateur et concepteur de l'émission Ovni présenté à la télévison communautaire de Saint- Hiacinthe 2002. --Entrevue de 30 min. sur le sujet des ovnis à l'émission Denis Lévesque (LCN et TVA) le 28 octobre 2008. --Brève entrevue aux Franc-tireurs (téléquébec) interview par Richard Martineau sur le phénomène des ovnis. 2009. --Entrevue à l'émission Le temps d'un week end au canal évasion en Automne 2011. --Contribuer à la recherche pour l'émission Forces Obscure produit par Planète Bleu et présenté canal Z. --Contribuer à la recherche (traduction des échanges épistolaires en allemand, espagnol et Italien) pour l'émission A la recherche des Reliques Saintes produit par planête bleu et présenté au Canal Évasion. - Entrevue radiophonique à l'émission l'Ovnishow diffusée le 29 février 2012 à la Radio Shawinigan. Co-fondateur de l'Association Québécoise d'Ufologie (AQU) 1998

Laisser un commentaire