Traquée en auto à Arvida

«J’étais en voiture avec ma sœur, et nous venions à peine de tourner le coin de ma rue.
J’ai roulé quelques mètres, puis à l’intersection de la rue du Roi-Georges et de la rue Deschesnes, ma sœur m’a fait remarquer qu’il y avait un drôle d’objet dans le ciel, qui clignotait avec des lumières (il me . . . semble) blanches et jaunâtres. Cela m’a semblé un peu gros et drôlement lumineux pour un avion ou un satellite, alors par simple curiosité j’ai décidé de me ranger sur le côté de la rue pour mieux observer. Je ne dérangeais personne de toute façon, la circulation dans le coin était déserte.
À première vue, on aurait dit que « l’objet » était au-dessus du boulevard Saguenay, et davantage vers Chicoutimi que vers Arvida. Son altitude était assez haute pour qu’on le voit d’aussi loin, mais il semblait plutôt gros tout de même.
J’ai commencé à moins rigoler quand il m’a semblé que l’objet se rapprochait lentement de nous. J’ai donc décidé de faire demi-tour sans attendre et de m’engager dans la rue Deschesnes. Au départ, je me disais seulement qu’il valait mieux ne pas traîner, mais quand j’ai regardé par ma fenêtre (conducteur avant) et que j’ai constaté que le vaisseau était maintenant parallèle à moi et qu’il se déplaçait plus vite que moi, tout en baissant son altitude, j’ai eu une monté d’adrénaline plus intense que ce que j’avais jamais connu auparavant.
Je me sentais véritablement traquée et je prenais beaucoup de vitesse (dans les alentours de 100 km/h alors que la limite était de 50 km/h) pour tenter d’esquiver cet objet volant clignotant, mais il était toujours plus rapide que moi, et il est même venu un moment où l’objet était enligné au-dessus de mon auto, au point où je ne pouvais plus le regarder car sinon je perdrais le contrôle du véhicule. Mais ma sœur, elle, pouvait le faire et m’a dit qu’au moment où le vaisseau était au-dessus de nous, il n’était qu’à une trentaine de mètre d’altitude, et qu’il y avait trois points lumineux sous le vaisseau qui formaient un triangle.
En plus, il est à noter que durant ces 2 courtes minutes où je tentais en vain d’esquiver cet objet, il n’y avait personne sur la route et les environs, alors qu’en temps normal il y a toujours au moins un ou deux autres usagers sur la route.
Nous avons commencé à moins paniquer seulement quand nous sommes arrivés à l’intersection de la rue Deschesnes et du boulevard Mellon, et qu’une autre auto attendait devant une lumière. À ce moment-là, l’objet a perdu peu à peu sa proximité avec nous.
En tout cas, il n’y a pas un moment dans ma vie où j’ai senti ma vie plus menacée qu’à ce moment-là.
…»

– Le témoin, 22 années

«« Retour au tableau

L’observation en bref

Numéro de dossier AQU-2016/04/15-1
Date du rapport 2016/04/15
Date de l’observation 2016/04/15
Heure de l’observation 20H30
Lieu Saguenay (Arvida)
Région 02 – Saguenay–Lac-Saint-Jean
Résumé Traquée en auto à Arvida

 

Spécificités de l’observation

Nb de témoin(s) 2
Forme de l’objet Difficile à dire, mais semblait être ovale
Couleur de l’objet Gris ou blanc
Distance de l’objet Au départ: 1 ou 2 kilomètres de distances. À la fin: Aucune distance
Altitude de l’objet Au départ: Environ 60 mètres. À la fin: Environ 35 mètres
Vitesse approximative 170 km/h
Météo Le ciel était Dégagé / La température 5 degré celsius
Annexe(s)  
 

 

Compte rendu du témoin

« 

J’étais en voiture avec ma sœur, et nous venions à peine de tourner le coin de ma rue.

J’ai roulé quelques mètres, puis à l’intersection de la rue du Roi-Georges et de la rue Deschesnes, ma sœur m’a fait remarquer qu’il y avait un drôle d’objet dans le ciel, qui clignotait avec des lumières (il me semble) blanches et jaunâtres. Cela m’a semblé un peu gros et drôlement lumineux pour un avion ou un satellite, alors par simple curiosité j’ai décidé de me ranger sur le côté de la rue pour mieux observer. Je ne dérangeais personne de toute façon, la circulation dans le coin était déserte.

À première vue, on aurait dit que « l’objet » était au-dessus du boulevard Saguenay, et davantage vers Chicoutimi que vers Arvida. Son altitude était assez haute pour qu’on le voit d’aussi loin, mais il semblait plutôt gros tout de même.

J’ai commencé à moins rigoler quand il m’a semblé que l’objet se rapprochait lentement de nous. J’ai donc décidé de faire demi-tour sans attendre et de m’engager dans la rue Deschesnes. Au départ, je me disais seulement qu’il valait mieux ne pas traîner, mais quand j’ai regardé par ma fenêtre (conducteur avant) et que j’ai constaté que le vaisseau était maintenant parallèle à moi et qu’il se déplaçait plus vite que moi, tout en baissant son altitude, j’ai eu une monté d’adrénaline plus intense que ce que j’avais jamais connu auparavant.

Je me sentais véritablement traquée et je prenais beaucoup de vitesse (dans les alentours de 100 km/h alors que la limite était de 50 km/h) pour tenter d’esquiver cet objet volant clignotant, mais il était toujours plus rapide que moi, et il est même venu un moment où l’objet était enligné au-dessus de mon auto, au point où je ne pouvais plus le regarder car sinon je perdrais le contrôle du véhicule. Mais ma sœur, elle, pouvait le faire et m’a dit qu’au moment où le vaisseau était au-dessus de nous, il n’était qu’à une trentaine de mètre d’altitude, et qu’il y avait trois points lumineux sous le vaisseau qui formaient un triangle.

En plus, il est à noter que durant ces 2 courtes minutes où je tentais en vain d’esquiver cet objet, il n’y avait personne sur la route et les environs, alors qu’en temps normal il y a toujours au moins un ou deux autres usagers sur la route.

Nous avons commencé à moins paniquer seulement quand nous sommes arrivés à l’intersection de la rue Deschesnes et du boulevard Mellon, et qu’une autre auto attendait devant une lumière. À ce moment-là, l’objet a perdu peu à peu sa proximité avec nous.

En tout cas, il n’y a pas un moment dans ma vie où j’ai senti ma vie plus menacée qu’à ce moment-là.

  »

Enquête

Nom de l’enquêteur
Classification Vallée
(voir légende)

Rencontre rapprochée   = Close encounter = Rencontre rapprochée

1  Observation

Degré de crédibilité
(indice SVP)
(voir légende)

1   Rapport d’une source connue mais non mesurable.

0   Pas de visite du site ou réponse inconnue.

4   Aucune explication naturelle possible selon les données recueillies.

One thought on “Traquée en auto à Arvida

  1. Vincent
    2016/04/16 at 12:59

    Bonjour.

    Pourriez vous laisser vos coordonnées :

    luc.vincent@ovni-expert.com

    Je suis l’enquêteur pour le Saguenay Lac St-Jean

    http://ovni-expert.com/a-propos/directeurs-et-enqueteurs-regionaux/

Laisser un commentaire