Rencontre du 3e type avec les petits gris

«Nous passions un week-end à Manseau dans le joli petit chalet d’une de mes amies. Le chalet est situé sur une terre à bois à environ 1 mille de la route 218. Il fait face à un petit lac et le chemin d’accès arrive sur le côté droit du lac en ligne droite. À gauche du lac, c’est une plantation de . . . conifères qui vient juste d’être taillés. Mon cousin et moi laissons les autres aller se coucher et installons une lampe sans abat-jour sur le toit d’une auto dans la cour pour voir un peu ce que nous faisons. Nous sommes maintenant assis sur le bord du lac, près du chalet et discutons de tout et de rien en relaxant. Il y a des craquements qui se font entendre dans la forêt, mais nous n’en faisons pas de cas car, on se dit que ça doit être des chevreuils. La discussion continue et les craquements aussi. Après environ 45 minutes de discussion, nous réalisons que les craquements se rapprochent de plus en plus et sont maintenant trop près de nous pour que ce soit des chevreuils. Nous en parlons un peu et intrigués nous scrutons les environs (qui sont moins sombres étant donné que nos yeux sont habitués au faible éclairage) de temps en temps en continuant de parler. Je scrute le bout du lac (qui n’est pas très long) et tout à coup les poils de mon corps se hérissent et je me sens glacé de la tête aux pieds… je me retourne vers mon cousin et son regard me confirme que j’ai bel et bien vu un petit être aux grands yeux noirs qui s’approche en nous regardant (un gris de toute évidence comme beaucoup de témoignages en font mention). Il se dirige vers le côté du chemin et d’autres craquements se font entendre. Un autre petit aux grands yeux noirs vient l’y rejoindre. À ce moment, j’ai l’impression que tout va très lentement et la peur m’empêche de bouger pendant que ça craque aussi du côté gauche du lac. Je vois apparaître un autre être mi-gris, mi-couleur peau, mais très grand, avec la tête plus de forme humaine. Celui-ci mesure environ 6 pieds avec de grands bras, de grand doigts et il est très maigre. Lui s’en vient vers nous sur le côté gauche du lac. Ils sont environ à 50 pieds de nous. Malgré ma panique, je réussis à me lever, mon cousin aussi, et nous détalons dans le chalet à toute vitesse. Une fois à l’intérieur je me souviens que mon cousin m’a dit il faut réveiller les autres… moi de lui répondre laisse les dormir ils vont être capables eux autres! Après environ 5 minutes nous avons rassemblé notre courage et sommes ressortis sur le perron du chalet par curiosité. Nous ne les voyons plus mais entendions de drôles de bruits métalliques. Nous sommes retournés à l’intérieur pour ne plus ressortir de la nuit. Pendant les deux heures suivantes nous avons entendu marcher sur le toit du chalet, des choses bouger dehors, des portes de voiture ouvertes et refermées. Le lendemain matin nous avons raconté notre aventure aux autres et à ce moment mon amie qui nous prêtait le chalet est venue nous voir. Elle m’a pris à part pour me dire qu’elle s’était déjà réveillée en pleine nuit dehors en pyjama entourée de petit gris à cet endroit. J’ai depuis fait beaucoup d’observations dans le ciel seul ou avec témoins. Suite à une séance d’hypnose professionnelle il y a deux ans, j’ai appris à mon grand étonnement avoir été emmené plusieurs fois par ces êtres.…»

– Le témoin, 50 années

«« Retour au tableau

L’observation en bref

Numéro de dossier AQU-2015/05/06-01
Date du rapport 2015/05/06
Date de l’observation 1994/07/01
Heure de l’observation 00 (minuit)H00
Lieu Manseau
Région 17 – Centre-du-Québec
Résumé Rencontre du 3e type avec les petits gris

 

Spécificités de l’observation

Nb de témoin(s) 2
Météo Le ciel était Dégagé / La température environ 25 degrés
Annexe(s)  
 

 

Compte rendu du témoin

« 

Nous passions un week-end à Manseau dans le joli petit chalet d’une de mes amies. Le chalet est situé sur une terre à bois à environ 1 mille de la route 218. Il fait face à un petit lac et le chemin d’accès arrive sur le côté droit du lac en ligne droite. À gauche du lac, c’est une plantation de conifères qui vient juste d’être taillés. Mon cousin et moi laissons les autres aller se coucher et installons une lampe sans abat-jour sur le toit d’une auto dans la cour pour voir un peu ce que nous faisons. Nous sommes maintenant assis sur le bord du lac, près du chalet et discutons de tout et de rien en relaxant. Il y a des craquements qui se font entendre dans la forêt, mais nous n’en faisons pas de cas car, on se dit que ça doit être des chevreuils. La discussion continue et les craquements aussi. Après environ 45 minutes de discussion, nous réalisons que les craquements se rapprochent de plus en plus et sont maintenant trop près de nous pour que ce soit des chevreuils. Nous en parlons un peu et intrigués nous scrutons les environs (qui sont moins sombres étant donné que nos yeux sont habitués au faible éclairage) de temps en temps en continuant de parler. Je scrute le bout du lac (qui n’est pas très long) et tout à coup les poils de mon corps se hérissent et je me sens glacé de la tête aux pieds… je me retourne vers mon cousin et son regard me confirme que j’ai bel et bien vu un petit être aux grands yeux noirs qui s’approche en nous regardant (un gris de toute évidence comme beaucoup de témoignages en font mention). Il se dirige vers le côté du chemin et d’autres craquements se font entendre. Un autre petit aux grands yeux noirs vient l’y rejoindre. À ce moment, j’ai l’impression que tout va très lentement et la peur m’empêche de bouger pendant que ça craque aussi du côté gauche du lac. Je vois apparaître un autre être mi-gris, mi-couleur peau, mais très grand, avec la tête plus de forme humaine. Celui-ci mesure environ 6 pieds avec de grands bras, de grand doigts et il est très maigre. Lui s’en vient vers nous sur le côté gauche du lac. Ils sont environ à 50 pieds de nous. Malgré ma panique, je réussis à me lever, mon cousin aussi, et nous détalons dans le chalet à toute vitesse. Une fois à l’intérieur je me souviens que mon cousin m’a dit il faut réveiller les autres… moi de lui répondre laisse les dormir ils vont être capables eux autres! Après environ 5 minutes nous avons rassemblé notre courage et sommes ressortis sur le perron du chalet par curiosité. Nous ne les voyons plus mais entendions de drôles de bruits métalliques. Nous sommes retournés à l’intérieur pour ne plus ressortir de la nuit. Pendant les deux heures suivantes nous avons entendu marcher sur le toit du chalet, des choses bouger dehors, des portes de voiture ouvertes et refermées. Le lendemain matin nous avons raconté notre aventure aux autres et à ce moment mon amie qui nous prêtait le chalet est venue nous voir. Elle m’a pris à part pour me dire qu’elle s’était déjà réveillée en pleine nuit dehors en pyjama entourée de petit gris à cet endroit. J’ai depuis fait beaucoup d’observations dans le ciel seul ou avec témoins. Suite à une séance d’hypnose professionnelle il y a deux ans, j’ai appris à mon grand étonnement avoir été emmené plusieurs fois par ces êtres.

  »

Enquête

Nom de l’enquêteur La Direction AQU
Classification Vallée
(voir légende)

Rencontre rapprochée   = Close encounter = Rencontre rapprochée

3  Présence d’entité(s)

Degré de crédibilité
(indice SVP)
(voir légende)

1   Rapport d’une source connue mais non mesurable.

0   Pas de visite du site ou réponse inconnue.

4   Aucune explication naturelle possible selon les données recueillies.

A propos La Direction AQU

Gilles Milot : Président ; Riccardo Melfi : Vice-Président Senior et Responsable du contenu WeB ; Pierre Caron, Ps, C.ht. : Vice-Président Senior et Spécialiste des Enlèvements

6 réflexions au sujet de « Rencontre du 3e type avec les petits gris »

Laisser un commentaire