Possible cas d’abduction??

«Il y a quelques années de cela, j’habitais chez mon père dans un petit bloc appartement au 3ème et dernier étage à Châteauguay et où il y avait à, l’arrière, un grand parc. Cette nuit-là, mon père travaillait de soir et revenait du travail aux petites heures du matin, j’étais donc seul. Je me souvie . . .ns très bien m’être couché sous les couvertures cette nuit là, puis cela devient un peu confus car j’étais sur le point de m’endormir. J’ai ouvert mes yeux et ma chambre était illuminée comme si quelqu’un avait ouvert un spotlight surpuissant juste derrière mes rideaux. La lumière était blanche et vraiment intense. Mais moi j’étais couché de côté et je faisais dos à la fenêtre, je fixais les portes de mon garde robe. Je me sentais engourdi et puis je me suis senti léviter dans les airs au-dessus de mon lit. C’est alors que me corps s’est senti attiré vers la fenêtre les jambes en premier. J’ai vu le plancher sous mes yeux et mon cadran qui indiquait 1 heure du matin. J’ai essayé de m’agripper à quelque chose, mais je ne pouvais pas bouger. Mon corps et mes bras étaient engourdis et mous. Puis lorsque je suis arrivé tout près de la fenêtre, j’ai eu un sentiment de terreur vraiment intense, j’ai fermé mes yeux tellement fort que j’en avais mal à la face car j’avais peur de ce que j’allais voir et j’avais tellement peur d’entendre ou de sentir quelque chose que je me suis renfermé dans ma tête. Je voulais disparaître, je voulais que tout s’arrête autour de moi et puis c’est comme si mon cerveau s’était déconnecté de la réalité tellement j’étais effrayé, tout est devenu noir, je n’entendais plus rien, ne voyait rien et ne sentait rien du tout. Puis quand je suis revenu à moi, je suis tombé violemment dans mon lit comme si j’étais suspendu au plafond et qu’on m’avait détaché. Je suis tombé face contre lit par dessus les couvertures. J’ai regardé l’heure et il était rendu vers les 3 heures du matin. J’étais effrayé et j’ai sauté m’emmitoufler sous les couvertures. Encore à ce jour, je vais toujours me rappeler cette soirée et cela me donne des frissons à chaque fois!
… »

– Le témoin

«« Retour au tableau

L’observation en bref

Numéro de dossier AQU-2015/05/04-01
Date du rapport 2015/05/04
Date de l’observation 2010/01/01
Heure de l’observation 01H00
Lieu Châteauguay
Région 16 – Montérégie
Résumé Possible cas d’abduction??

 

Spécificités de l’observation

Nb de témoin(s) 1
Annexe(s)  
 

 

Compte rendu du témoin

« 

Il y a quelques années de cela, j’habitais chez mon père dans un petit bloc appartement au 3ème et dernier étage à Châteauguay et où il y avait à, l’arrière, un grand parc. Cette nuit-là, mon père travaillait de soir et revenait du travail aux petites heures du matin, j’étais donc seul. Je me souviens très bien m’être couché sous les couvertures cette nuit là, puis cela devient un peu confus car j’étais sur le point de m’endormir. J’ai ouvert mes yeux et ma chambre était illuminée comme si quelqu’un avait ouvert un spotlight surpuissant juste derrière mes rideaux. La lumière était blanche et vraiment intense. Mais moi j’étais couché de côté et je faisais dos à la fenêtre, je fixais les portes de mon garde robe. Je me sentais engourdi et puis je me suis senti léviter dans les airs au-dessus de mon lit. C’est alors que me corps s’est senti attiré vers la fenêtre les jambes en premier. J’ai vu le plancher sous mes yeux et mon cadran qui indiquait 1 heure du matin. J’ai essayé de m’agripper à quelque chose, mais je ne pouvais pas bouger. Mon corps et mes bras étaient engourdis et mous. Puis lorsque je suis arrivé tout près de la fenêtre, j’ai eu un sentiment de terreur vraiment intense, j’ai fermé mes yeux tellement fort que j’en avais mal à la face car j’avais peur de ce que j’allais voir et j’avais tellement peur d’entendre ou de sentir quelque chose que je me suis renfermé dans ma tête. Je voulais disparaître, je voulais que tout s’arrête autour de moi et puis c’est comme si mon cerveau s’était déconnecté de la réalité tellement j’étais effrayé, tout est devenu noir, je n’entendais plus rien, ne voyait rien et ne sentait rien du tout. Puis quand je suis revenu à moi, je suis tombé violemment dans mon lit comme si j’étais suspendu au plafond et qu’on m’avait détaché. Je suis tombé face contre lit par dessus les couvertures. J’ai regardé l’heure et il était rendu vers les 3 heures du matin. J’étais effrayé et j’ai sauté m’emmitoufler sous les couvertures. Encore à ce jour, je vais toujours me rappeler cette soirée et cela me donne des frissons à chaque fois!

  »

Enquête

Nom de l’enquêteur La Direction AQU
Classification Vallée
(voir légende)

Rencontre rapprochée   = Close encounter = Rencontre rapprochée

1  Observation

Degré de crédibilité
(indice SVP)
(voir légende)

1   Rapport d’une source connue mais non mesurable.

0   Pas de visite du site ou réponse inconnue.

1   Explication naturelle requérant seulement une modification partielle des données.

About La Direction AQU

Gilles Milot : Président ; Riccardo Melfi : Vice-Président Senior et Responsable du contenu WeB ; Pierre Caron, Ps, C.ht. : Vice-Président Senior et Spécialiste des Enlèvements

Laisser un commentaire