Enquête au pays de la terreur : visite chez l’homme-phalène

MothmanLa cryptozoologie est une science que j’affectionne spécialement, mais quand elle se mélange à l’ufologie, je suis encore plus passionnée. L’un de ces mystères, en particulier, me fascine vraiment, c’est celui du mothman (l’homme-phalène). Tellement, que j’ai effectué plusieurs recherches sur celui-ci au cours des dernières années. Le mothman a été décrit comme une espèce d’homme papillon avec de grands yeux rouges brillants, il serait de grande taille (6-7 pieds), sans cou apparent, avec de longues ailes noires repliées sur son dos. Certains affirment qu’il peut même voler à très grande vitesse. Voici donc des faits réels sur l’histoire terrifiante qu’a vécu une petite ville des États-Unis dans les années 60 et qui met en vedette cette créature mythique. Je n’ai qu’un seul mot pour décrire l’atmosphère qui y régnait : l’horreur!

Statue du MothmanAu cours des années 1966-67, la petite ville de Point Pleasant a été le théâtre de phénomènes bien étranges… pour ne pas dire qu’elle est descendue aux enfers. Beaucoup de gens ont dit avoir observé le mothman et l’on dénombre pas moins de 100 témoignages. On l’a observé à plusieurs reprises et la première fois dans la zone TNT, réserve qui avait appartenu à l’armée américaine et qui se situe à la sortie est de la ville. Parmi les témoignages, on retrouve beaucoup d’observations d’ovnis et quelques cas de mutilations animales (on a retrouvé des bêtes totalement exsanguinées). Des habitants de Point pleasant et des alentours recevaient des appels bizarres avec personne au bout du fil où ils entendaient des bruits anormaux sur leur ligne téléphonique. Plusieurs on même reçu la visite d’hommes en noirs, les menaçant en leur demandant de ne rien dire, sous peine de représailles. On croyait que le mothman était venu, tel un prophète, pour avertir les gens qu’une catastrophe allait se produire. D’après certains témoignages, un mystérieux personnage du nom d’Ingrid Cold les avait contactés et leur aurait parlé d’une catastrophe imminente. Cette année de terreur s’est soldée par l’effondrement du Silver Bridge le 15 décembre 1967 à 17H05 pile, pont qui surplombe la rivière Ohio et qui relie Point Pleasant (West Virginia) et Kanauga (Ohio) sur la 35 entraînant dans la mort 46 personnes dont deux n’ont jamais été retrouvées. On a cru à une faiblesse dans sa structure. Par la suite, l’homme-phalène et tout les évènements étranges ont cessé subitement, mais on l’aurait aperçu sur le pont juste avant la tragédie d’après Linda Scarberry, la première témoin de celui-ci.

John A.Keel fortéen attitré (qui est décédé le 3 juillet 2009) était ufologue à l’époque, il y a fait une longue enquête dans l’année qui a précédé et suivi la tragédie du Silver Bridge, Il a été épaulé par Mary Hyre, journaliste locale de l’époque. En 1975, il a écrit un ouvrage sur le sujet: LA PROPHÉTIE DES OMBRES aux éditions du Châtelet qi a même inspiré la maison de production SCREEN GEMS qui a produit le film du même nom mettant en vedette Richard Gere dans le rôle de John Klein (basé sur le nom John Keel). Keel a rencontré beaucoup de gens en lien avec les évènements et sur les nombreux témoignages d’observations d’ovnis qui ont eu lieu durant l’année qui a précédé la tragédie.

Le 23 juillet 2010, je me suis rendu à Point Pleasant en Virginie Occidentale à 350 Km de l’endroit où se sont produit les évènements de Flatwoods en 1952, pour y mener ma propre enquête sous une chaleur accablante de 40 degré Celsius. J’ai séjourné au Lowe Hotel (vieille de plus de 100 ans) que l’on dit hantée, mais ça c’est mon autre enquête…

Jeff Wamsley et Annie ThériaultJ’ai rencontré plusieurs personnes en lien avec le mystère du mothman et j’en ai interviewé trois. J’ai commencé par Jeff Wamsley qui est le curateur du MOTHMAN MUSEUM, le seul musée au monde consacré au mothman ! Il a répondu à quelques questions et m’a fait faire un tour rapide du musée que j’ai revisité le lendemain et le surlendemain avec appétit. Ce musée renferme photos, témoignages, artéfacts qui ont servi à faire le film La prophétie des ombres et beaucoup de coupures de journaux qui racontent la tragédie du Silver Bridge. Après cette entrevue, il m’a présenté à Carolyn Harris du Steak House Harris, restaurant familial qui est situé de l’autre coté de la rue, presqu’en face du musée sur la Main Street. On peut y voir sur les murs les dessins d’enfants et d’adultes représentant le mothman. Elle a donc répondu à quelques questions. Son premier mari et son fils font parties des 46 victimes du Silver Bridge et elle m’a dit en être encore bouleversée. Elle aussi m’a raconté des choses étranges dont sa rencontre avec les fameux hommes en noirs.

Carolyn Harris et Annie ThériaultLe samedi, j’ai visité les abords de la rivière Ohio où se trouvait le Silver Bridge et je suis retourné visité le musée pour y prendre quelques clichés et parler avec les employés. J’ai enfin vu de près la statue du mothman qui est érigée tout près du musée et fait une petite ballade en voiture, question de voir les alentours et la route 62 qui mène à la zone TNT (sans le savoir…), puis le parc en l’honneur à la bataille d’indépendance qui a eu lieu entre les miliciens commandé par le colonel Andrew Lewis et les indiens Shawnee sous le commandement de leur chef Cornstalk en 1774. Le soir, j’ai revu Carolyn Harris à une fête sur les abords de la rivière car j’étais supposée rencontrer la soeur de Marcella Benett, une des témoins importantes du mothman, mais la chaleur l’a malheureusement empêchée de venir au rendez-vous.

Bob Landrum et Annie ThériaultPour terminer, le dimanche matin, j’ai interviewé Bob Landrum qui tient une boutique de souvenirs notamment sur le mothman. Il m’a raconté des choses intéressantes sur cette créature et sur les légendes indiennes qui décrivent une bête mystique semblable au mothman et il à même déclaré des faits inédits qui se seraient produits en 2006. Je dois cependant taire ses sources pour l’instant car mon enquête n’est pas terminée. Ensuite, je me suis rendu à la bibliothèque municipale pour y faire quelques recherches. Ils ont une filière complète seulement pour ce cher mothman et la tragédie du Silver Bridge. J’ai effectué quelques photocopies de coupures de journaux et d’ouvrages sur le sujet.

Finalement, on a fait la visite guidée de la ZONE TNT où se trouve d’anciens bunkers de l’armée que l’on appelle les igloos et où était entreposé des munitions. Une de celles-ci a explosé en mai dernier et la zone est fermée par le FBI depuis un mois pour enquête, et ce, jusqu’à nouvel ordre. On en a visité deux et on a vu les endroits où des témoins affirment avoir vu le mothman, ainsi que l’endroit où a eu lieu la première rencontre avec celui-ci, au côté de l’ancien emplacement du PLAN (ancienne usine TNT où l’on faisait les munitions qui est aujourd’hui détruite). Cette première rencontre fut faite par Linda Scarberry, son mari et un couple d’amis, les Malette, puis la route 62 où ils affirment avoir été pourchassés par la bête qui volait aussi vite que leur voiture. Jeff Wamsley nous a fait un résumé de l’histoire du mothman en visitant dans son propre 4X4 car le mini-autobus que l’on devait prendre a surchauffé à cause de la canicule qui frappait la région.

Un festival du mothman est organisé tous les ans au mois de septembre. Cet évènement attire les chercheurs, ufologues, enquêteurs du paranormal et des producteurs de tout acabit. J’espère bien y être l’an prochain pour continuer mon enquête.

Donc voilà, après notre week-end occupé mais fort intéressant, on a repris la route du retour durant l’après-midi, fatigués, mais avec la tête remplie de choses palpitantes et moi…je venais de réaliser un rêve…

About Annie Thériault

Enquêteuse-ufologue pour l'AQU, Annie Thériault est la directrice régionale responsable pour la région de l'Abitibi-Témiscamingue. Elle mène ses recherches dans le domaine du paranormal et des ovnis depuis 1982.