Sphère lumineuse à Rouyn-Noranda

Le témoin Guy sortait d’une soirée sur la rue Perreault à Rouyn-Noranda, le samedi 29 janvier 2005 avec sa femme Yolande. Rendus à l’intersection de la rue Perreault et de l’avenue Larivière, leur attention fut attirée par une sphère au sud-est dans le ciel. Ils ont crû que c’était un avion, mais l’objet était stationnaire. Il était constitué d’un mélange de couleur rouge, vert, blanc et jaune puis le tout semblait flou mais très brillant. Ils ont continué leur chemin en voiture jusqu’à la maison qui est située sur la rue Gagné, à environ 5 minutes de la salle des Mooses et ont observé la sphère durant tout le trajet toujours au sud-est. Rendus à leur domicile, Guy est resté à l’extérieur pour l’observer encore. Il a traversé de l’autre côté de sa rue, l’objet était toujours là, stationnaire et il n’émettait aucun bruit apparent. Après 10 minutes, à cause du froid, il est entré à la maison mais, la sphère était toujours visible et au même endroit.

      M. Martin Boucher (responsable à l’époque de l’aéroport de Rouyn-Noranda), m’a confirmé que les contrôleurs n’ont signalé aucun objet mystérieux au radar ou à vue cette nuit-là et qu’aucune manœuvre technique au sol ou en vol et expériences météorologiques n’ont été effectuées.
      Le témoin est une personne lucide en assez bonne forme physique, sans problème psychologique ou physique connu, déjà sensibilisé au phénomène ovni et amateur d’astronomie.

      Le témoin n’a pas vu l’objet disparaître puisqu’il est entré après 10 minutes d’observation dans sa demeure en plus des 5 autres minutes au volant de son automobile durant le trajet entre les premiers moments d’observation au centre-ville et la maison.

(Il faut souligner que l’alcool n’a pas affecté les témoins puisque ceux-ci n’avaient consommé qu’une seul bière chacun durant la soirée.)

L’objet ne semble pas à première vue être de nature connue tenant compte de la description du témoin et de l’emplacement de celui-ci dans la géographie environnante de l’observation. Des expertises plus poussées pourraient venir changer la donne comme la venue de nouveaux témoins qui viendraient ajouter des détails importants et permettrait la comparaison des données, ou encore, la possession de photographies de l’objet ou vidéo de l’évènement.

About Annie Thériault

Enquêteuse-ufologue pour l'AQU, Annie Thériault est la directrice régionale responsable pour la région de l'Abitibi-Témiscamingue. Elle mène ses recherches dans le domaine du paranormal et des ovnis depuis 1982.