Dossiers soviétiques : ovni et osni

Des dossiers déclassifiés de l’ancienne URSS  seraient en majorité des OSNI  (objet sous-marin non identifié)

La Marine Russe a déclassifié des documents colligés à l’époque soviétique concernant des observations avec des objets non-identifiés surpassant toute technologie connue à ce jour, rapporte le site d’informations Svobodnaya Pressa, le 21 juillet dernier.

Les dossiers auraient été compilés par un département spécial de la marine soviétique qui recevait les rapports d’incidents inexpliqués envoyés par des sousmarins ou d’autre flotte militaire. Ce groupe était dirigé par l’amiral Nikolaï Smirnov et les documents révèlent plusieurs cas possibles de rencontre avec un ou des ovnis.

Selon Vladimir Azhaza, ancien officier de la marine et célèbre ufologue Russe, ces documents ont une valeur inestimable pour la recherche. Il déclare que 50 % des observations d’ovni ont un lien avec l’océan,  ainsi que 15 pourcent additionnel avec des lacs.  À une occasion, un sous-marin en mission de combat dans le pacifique détecta la présence de six objets inconnus. Après avoir échoué dans sa tentative de les semer, le capitaine ordonna à son cuirassé de faire surface mais les objets le suivirent.  Puis ils s’élevèrent dans le ciel pour disparaître rapidement au loin.

Plusieurs événements mystérieux se produisirent dans la région du Triangle des Bermudes se rappel Yuri Beketov, officier à la retraite. Selon lui, des instruments détectant de fortes interférences ou un mauvais fonctionnement de ceux-ci sans raisons particulières, pourraient avoir été délibérément provoqués par des ovnis.  A maintes reprises, nos instruments nous donnèrent lecture d’objets solides se déplaçant à une vitesse incroyable. Nos calculs indiquaient des vitesses d’environ  230 nœuds soit 400 km/h.  Cette vélocité est un défi même en surface mais la résistance de l’eau est plus élevée.  C’était comme si ces objets défiaient toute les lois de la physique.

Il n’y a qu’une explication possible poursuit Beketov ; les êtres qui ont construit ces engins nous surpassent au niveau du développement technologique.

Igor Barcky, officier de la marine et vétéran des services de renseignements, commente :

« Les ovnis de  l’océan sont souvent observés où notre  flotte  et celle de l’OTAN y sont concentrés; près des Bahamas, des Bermudes ou Puerto Rico. Ils sont souvent observés dans la zone la plus profonde de l’océan Atlantique, dans la partie sud du Triangle des Bermudes et également dans la mer des Caraïbes. »

Il y a un autre endroit  (en Russie cette fois!) où les gens rapportent fréquemment des observations d’ovni, soit le lac Baïkal qui est  l’un des points d’eau des plus profonds du globe. Des pêcheurs parlent de lumières puissantes provenant des profondeurs du lac ainsi que des objets émergeant de l’eau et s’envolant dans le ciel.  En 1982, un groupe militaire de plongeurs  en entraînement à Baïkal observa un groupe de créatures humanoïdes  en combinaison argenté. La rencontre s’est produite à une profondeur de 50 mètres et les plongeurs ont tenté de les capturer en vain. Trois des sept nageurs périrent alors que les quatre autres  subirent des blessures sérieuses.Naturellement, les autorités de la marine russe ont démenti la nouvelle que  des dossiers concernant des rencontres avec des ovnis ou osnis  aient été colligés.

Source: Svobodnaya Pressa

Traduction et interprétation: Riccardo Melfi

About Riccardo Melfi

Vice-Président Senior et Directeur des opérations. Bachelier universitaire (majeur en étude anglaise et mineur en étude allemande). Anciennement sur le comité d’enquête de SOS OVNI QUÉBEC et de l’Organisation de Compilation et d’Information sur les Phénomènes Étranges (OCIPE), il est le cofondateur à l’origine de Énigma, la revue de l’actualité insolite. Il fait de la recherche active depuis 1990. Il est l’auteur de plusieurs articles sur les phénomènes inexpliqués. Il a fait quelques apparitions télé et radio ces dernières années. Il se définit comme un "mystériologue". --Enquêteur pour le Mufon Québec (une filiale du Mutual Ufo network implanté aux USA) 1992-1993­. --Enquêteur pour l'Organisation de compilation d'information sur les phénomènes étranges (OCIPE) 1993-1997. --Enquêteur pour SOS ovni-Québec , une filiale de SOS OVNI-FRANCE 1993-1997. --Co-Fondateur à l'origine du magazine Énigma la revue de l'actualité insolite 1996. Média et télévision --Chroniqueur et recherchiste pour l'émission Énigme au canal communautaire de vidéotron 1997. --Coanimateur et concepteur de l'émission Ovni présenté à la télévison communautaire de Saint- Hiacinthe 2002. --Entrevue de 30 min. sur le sujet des ovnis à l'émission Denis Lévesque (LCN et TVA) le 28 octobre 2008. --Brève entrevue aux Franc-tireurs (téléquébec) interview par Richard Martineau sur le phénomène des ovnis. 2009. --Entrevue à l'émission Le temps d'un week end au canal évasion en Automne 2011. --Contribuer à la recherche pour l'émission Forces Obscure produit par Planète Bleu et présenté canal Z. --Contribuer à la recherche (traduction des échanges épistolaires en allemand, espagnol et Italien) pour l'émission A la recherche des Reliques Saintes produit par planête bleu et présenté au Canal Évasion. - Entrevue radiophonique à l'émission l'Ovnishow diffusée le 29 février 2012 à la Radio Shawinigan. Co-fondateur de l'Association Québécoise d'Ufologie (AQU) 1998